Rencontre alger en france

Savez-vous que c'est une Lorraine qui a conçu le drapeau algérien ?

Intitulé France-Algérie.

rencontre alger en france

Les passions douloureuses, ce rapport mêle enquête et travail historique sur les archives. Il est assorti de propositions audacieuses, pour une réconciliation saine et féconde des mémoires.

Fil d'Ariane

Car selon l'historien, cette réconciliation se fera tôt ou tard, à petits pas. L'historien s'est attelé à la tâche non seulement à partir de l'immense historiographie existante, à laquelle il a lui-même grandement contribué, mais aussi en rencontrant des dizaines d'interlocuteurs de tous bords.

rencontre alger en france

Rencontre alger en france tenter de rendre compte de cet archipel de mémoires aujourd'hui communautarisées, il ne fallait en effet écarter aucune catégorie d'acteurs : des combattants indépendantistes aux « pieds-noirs », des soldats français aux « harkis », des juifs aux Européens « libéraux », communistes ou partisans de l'Algérie française Benjamin Stora vient de publier les fruits de cette enquête mémorielle chez Albin Michel, sous le titre France-Algérie. Les passions douloureuses.

rencontre alger en france

Elle est suivie d'un certain nombre de propositions audacieuses, qui touchent aussi bien à la symbolique qu'à l'accès aux archives historiques, afin de reconnaitre afin de mieux connaitre et reconnaitre ces « passions douloureuses ». Avec Benjamin Stora, historien et universitaire. Rencontre animée par Naïma Yahi, Historienne, directrice adjointe de l'Association Villes des musiques du monde.

rencontre alger en france

Plus sur le sujet